Vitalité Plus

Reglement des conflits

La caravane qui a réconcilié chrétiens et musulmans
Organisée le samedi 16 août 2014 sur l’initiative de l’Ong VITALITE PLUS, la caravane de la paix qui a sillonné l’avenue Koudoukou, à Bangui, a permis aux musulmans et chrétiens de se réconcilier, après plusieurs mois où les deux communautés se regardaient en chiens de faïence.
« Plus jamais ça », ont scandé musulmans et chrétiens venus nombreux prendre part à la marche organisée par VITALITE PLUS . En tête du cortège, se trouvaient plusieurs Conseillers nationaux, leaders politiques et autorités locales. Les uns et les autres n’avaient qu’un seul message : « Que la paix revienne en Centrafrique » pour que chaque Centrafricain puisse circuler librement, quelle que soit sa confession religieuse.
Partie du commissariat du 5e arrondissement, la caravane, longue de plusieurs dizaines de mètres, a tout d’abord traversé Pk 5, devenue l’enclave musulmane depuis la crise déclenchée en décembre 2013. Les caravaniers se sont ensuite retournés pour sillonner les quartiers populaires de Moustapha, Oualingba et Miskine où ils ont été assaillis par une foule enthousiaste. La marche s’est enfin achevée aux environs de 9 heures sur la place Marabéna, au pied du monument Omar Bongo Ondimba, dans une ambiance festive.
Vives émotions
A la place Marabéna où la caravane s’est arrêtée, les marcheurs ont entonné l’hymne national, La renaissance, comme pour se souvenir du fondateur de la République, feu Barthélemy Boganda. Ils ont promis tout mettre en œuvre en vue de réinstaurer la cohésion entre musulmans et chrétiens. « Que cette crise qui frappe de plein fouet la République Centrafricaine depuis quelque temps soit définitivement désamorcée », a lancé le Directeur exécutif de VITALITE PLUS, Emmanuel Koudoubada.
Visiblement très ému, le Chef du quartier Benz-vi, Emmanuel Zangaméto, a quant à lui promis poursuivre l’action entamée par VITALITE PLUS dans tout le 5e arrondissement de la ville de Bangui à travers « la sensibilisation de la population ».
Mamadou Zinadine, l’un des musulmans qui a pris part à la caravane, s’est dit « très satisfait de l’initiative prise par VITALITE PLUS », laquelle initiative a permis aux musulmans de sortir enfin de Pk 5, rencontrer leurs « frères chrétiens ».
Pour Célestin Youro, Parlementaire de la transition, la marche du samedi 16 août 2014 a tenu toutes ses promesses. « Les taxis peuvent circuler maintenant librement sur l’avenue Koudoukou », a-t-il déclaré.
Résultat d’un travail laborieux
Notons que depuis décembre 2013, date marquée par la reprise des hostilités entre la milice dite chrétienne Antibala et la séléka composée en majorité des musulmans, de nombreuses exactions ont été commises contre les habitants de la capitale, provoquant le regroupement de la population : les musulmans vivent retranchés au Pk 5, dans le 3e arrondissement, vidé de sa population non musulmane.
Pour palier ce problème, certaines Ong dont VITALITE PLUS s ont mené des actions de sensibilisation des leaders des Séléka et Antibalaka afin qu’ils deviennent de vrais acteurs de la paix en Centrafrique.
Cette marche pour la paix organisée le samedi 16 août 2014 est donc l’aboutissement d’un travail laborieux mené par VITALITE PLUS en faveur de la paix et de la réconciliation nationale.

 

Interview du Coordonnateu


Warning: Parameter 1 to modMainMenuHelper::buildXML() expected to be a reference, value given in /home/www/vitaliteplus.org/libraries/joomla/cache/handler/callback.php on line 99
You are here: Home Règlement des conflits